Il s’en est fallu de 0″4. Un écart minime au bout de 10 km de course en style classique à Zhangjiakou. Au bout du suspense, c’est Therese Johaug qui a pu jubiler après avoir terminé en boulet de canon. La Norvégienne de 33 ans a remporté sa troisième médaille d’or olympique, la deuxième individuelle après celle décrochée lors du skiathlon il y a cinq jours. Elle a devancé deux Finlandaises, à savoir la spécialiste de classique Kerttu Niskanen et Krista Parmakoski, qui termine à plus de 30 secondes et devance la Russe Natalia Nepryaeva de seulement 0″1.

Comme prévu, Nadine Fähndrich n’a pas pu jouer les premiers rôles. En classique, qui n’est pas sa spécialité, la Lucernoise n’a jamais été dans le coup. Elle échoue finalement à un honorable 22e rang, deux jours après sa 5e place en sprint, à 2’17” de la tête.  Nadja Kälin a pris la 43e place à 3’23” et Anja Weber la 55e à 4’07”.

LMO, Zhangjiakou