Que serait l’après-ski sur le Cirque blanc sans la Schlager (Si tu veux dire le Schlager, c’est ton problème, nous on a choisi notre camp)? Lors de l’ensemble des étapes autrichiennes, allemandes et alémaniques, entre autres, la musique entraînante germanophone fait partie intégrante du décor. Vous aussi, vous voulez danser sur les titres qui vont vibrer les stations du monde entier? Voici notre sélection de tubes.

La plus blonde décolorée

DJ Ötzi – Anton aus Tirol

Avec le temps, Anton est devenu le personnage le plus célèbre de la Schlager. Le titre de DJ Ötzi, qui n’en est pas un (de DJ donc), caracole en tête des charts autrichiens depuis des années. Son interprétation et son look ferait pâlir de jalousie Christina Aguilera ou Eminem dans leurs plus belles années.

La plus festive

Andreas Gabalier – Hulapalu

Hodi odi ohh di ho di eh! Qui n’a jamais sauté et chanté dès que les premières notes de cette chanson retentissent de Salzbourg à Saas-Almagell, en passant par Ischgl, Oberstdorf et même Morzine. Par contre, Hulapalu ne veut strictement rien dire d’après son propre chanteur. D’ailleurs, toutes les paroles de cette chanson ne veulent rien dire. Mais n’empêche qu’elle est dans nos cœurs… et surtout dans nos têtes.

La plus 2019

Matthias Reim – Eiskalt

LA chanson de la rentrée automnale des charts de Schlager 2019 (oui, il y a un vrai hit parade). Plutôt que de nous congeler, comme le voudrait son titre, elle va réchauffer les après-ski et les dancefloors de toutes les stations. L’auteur de “Verdammt Ich Liebe dich” n’a rien perdu de sa superbe et de sa crignière dorée avec les années.

La plus entêtante

Mickie Krause – Schätzi schenk mir ein Foto

Micky Krause est une machine à tubes et s’amuse avec des hymnes à la drague aussi efficace que désormais l’existence de Tinder. Et ces hits restent dans les têtes des jours après la dernière écoute. Plus qu’une chanson, une photo indémodable.

La plus irrespirable

Helene Fischer – Atemlos durch die Nacht

Un début paisible mais, rapidement, une montée en puissance avant de perdre haleine sur le rythme de folie du refrain de la superstar allemande. Atemlos durch die Nacht ou en français, A bout de souffle toute la nuit! Une chanson d’amour où tout se perd dans le vertige des étoiles d’Helene Fischer. Et la Céline Dion du Schlager a empilé les succès comme Herzbeben (Frémir), Achterbahn (Montagnes russes), Ich will immer wieder… dieses Fieber spür’n (Je veux garder… ressentir cette fièvre).

La plus oberlandaise

Matty Valentino – Vogulisi

En bas de la Chüenisbärgli, affublé d’un beau dossard rouge Ochsner et d’un bandeau Caffè Latte, 40’000 personnes reprennent en cœur “Berneroberland isch schön”, souvent avec un café fertig à la main, tout en lorgnant d’un œil sur les virages chaloupés de Loïc Meillard, Justin Murisier et Gino Caviezel qui déboulent dans le mur final. Bienvenue à Adelboden. Avec un “i-yai-yai-yao” qui vous reste dans les têtes aussi longtemps qu’un mal de crâne post course dans l’Oberland bernois.

La plus Hollywood

Lorenz Büffel – Johnny Däpp

Däpp, Däpp, Däpp, Johnny Däpp, Däpp, Johnny, Johnny Däpp, Däpp, Däpp. Voilà une partie du refrain que vous pouvez recopier à l’envi. Et la tradition veut que la foule s’accoupisse par terre avant le refrain retentisse. De la folie furieuse en mode Pirates des Caraïbes.

La plus anglophone (mais pas tant que ça)

DJ Ötzi – Sweet Caroline

Toi aussi tu rêverais de prendre dans tes bras Caroline (à prononcer Carolaïne), inspirée de la fille de John Fitzgerald Kennedy, dont était tombé amoureux Neil Diamond? Ce qui est sûr, c’est que le chanteur américain n’aurait jamais imaginé que sa chanson devienne l’hymne de plusieurs clubs de foot anglais et surtout que sa reprise par DJ Ötzi, ou celui qui s’autoproclame le DJ des montagnes, soit entonnée par des dizaines de milliers de personnes alcoolisées à chaque épreuve de Coupe du monde disputée en Autriche, Allemagne et Suisse alémanique. Expérience faite (la chanson reprise par tout un peuple, pas l’alcool), c’est impressionnant.

La plus verte

Die Draufgänger – Cordula Grün

Notre découverte de 2018 dans le “bar rond” de Sölden (certains, dans la même forme que le bar, le connaissent peut-être). On passera sur l’histoire de Cordula, mariée à un pédiatre et qui va draguer du petit jeune en boîte après trois schnaps. Pourtant, on pensait en entendant les Autrichiens reprendre le refrain à tue-tête, que c’était une chanson écolo…

La plus nocturne

Frauenartz  (feat. Manny Marc) – Das Geht Ab

Avec des paroles aussi recherchées que la faculté de David Guetta à appuyer sur un bouton lors de ses sets, ce gynécologue vous invite à danser toute la nuit. Les mains en l’air!

La plus hyperactive

Donnikkl – So a schöner Tag

Car tu aimes t’allonger dans l’herbe et regarder le ciel et faire des signes aux avions qui passent dans le ciel. Tu es sûrement chelou mais ça plaît à ta copine et tu te mets à voler comme un avion, car tu es fort comme un tigre, grand comme une girafe. Tu reprends une gourde de potion magique (autrement dit du Jägermeister), et tu te mets à sauter, puis à nager.  Tu t’en fous, car c’est une magnifique journée. Puis, si tu n’es pas rassasié, tu te mets encore les versions de Tim Toupet ou des Jungen Zillertaller qui valent clairement le détour.

La plus amoureuse

Wolfgang Petry – Weiss’ der Geier

Le Schlager a construit sa réputation sur des chansons d’amour alambiquées et Wolfgang Petry en est l’un des poètes. L’Allemand, lui il s’en fout, quoiqu’il arrive, il t’aime. Et lorsque l’on sait que Geier veut dire vautour…

La plus vivante

Hermes House Band – Life is Life

Même s’ils ne chantent en allemand (on ne va pas leur demander cette corvée, déjà qu’ils sont Néerlandais et surtout le parlent), les Hermes House Band sont les rois de la Schlager-Pop. “Life is Life”, avec la star DJ Ötzi, n’est qu’un succès monstre parmi les Country Roads, I Will Survive, Hit The Road Jack, Que sera, sera et The Rhythm of The Night.

La plus voyageuse

Axel Fischer – Amsterdam

Ce qui se passe à Amsterdam reste à Amsterdam, c’est bien connu. D’ailleurs, Axel Fischer y a tellement plané après sa rupture qu’il en rêve désormais toutes les nuits. Une histoire de bateau qui a coulé et de champignons, apparemment.

La plus appétissante

Tim Toupet – Ich bin ein Döner

Si tu ne savais pas comment te déguiser à Halloween, Tim Toupet a trouvé la solution avec des oignons sur la tête: en kebab. Et en plus, cela te rend beau au contraire de la baguette qui fait grossir, des sushis qui font jouir et de la pizza qui fait cracher selon l’épicurien chanteur.

On vous recommande également

Sonia Liebing – Tu nicht so

Parce qu’Helene Fischer n’est (de loin) pas toute seule.

Sotiria – Nacht voll Schatten

Hé ouais, si ça, ça ne vous fait pas rêver, il vous faut quoi?

Wolfgang Petry – Wahnsinn 

Un autre hit du chanteur allemand né à Cologne. Et pas des moindres…

voXXclub – Ich mog di so

Un peu de jeunesse dans cette liste de vieux lascars.

Honk – Anna-Lena

Du lourd! Cette Anna-Lena vaut le détour, c’est clair!

Die Grafenberger – Dini Seel ä chli la bambälä la

Car un peu de tradition, enfin presque, là au milieu, ça fait du bien.

Mickie Krause – Geh mal Bier hol’n

Ca parle de bière et c’est un chouïa vulgaire. Mickie Krause dans toute sa splendeur en fait.

Markus Becker – Das Rote Pferd / Die bunte Kuh 

Oui, l’homme aime les animaux.

Rex Black – Hey wir woll’n die Eisbärn…

Pour ceux qui veulent faire des “oh oh oh oh ohhhhhhhh”.

Die Atzen – Disco Pogo

Car la Schlager, c’est aussi du rap et un avion qui décolle avant le refrain.

Tim Toupet – Humba Täterä

Parce que tu aimes Lukas Podolski qui l’a rendue populaire.

Peter Wackel – Scheiss drauf!

La plus chalala.

Kolibris – Die Hände zum Himmel

Car en Autriche, on danse toujours les mains au ciel.

Mickie Krause – Finger in Po Mexiko

Si vous cherchez une nouvelle expression pour dire simplement au revoir.

Julian Reim – Grau

Parce que papa Matthias est connue par ta grand-mère d’Appenzell, voici la relève des Reim avec le fiston Julian.

Almklausi – Mama Laudaaa

Clairement la plus rapide! Mais comment s’appelle la maman de Niki Lauda?

DJ Ötzi feat. Nik P. – Ein Stern

La plus étoilée vous donnera à coup sûr le sourire et vous emmènera vers de belles aventures.

Tobee – Helikopter 117

Si tu veux planer! (double sens permis)

Matty Valentino – Hurra die Gams

Parce que la Schlager, c’est aussi être un chamois qui se prend des coups de soleil à 2000 mètres d’altitude.

Da Ma Zoëe – Nur noch Schuhe an

C’est cool de sauter sur un seul pied en essayant d’éviter de poser le second dans la bière que tu as renversée car tu tiens ta chaussure dans ta main.

Mickie Krause – Ich bin solo

Scheißegal!

Stereoact – Die immer lacht

Du rire aux larmes et vice-versa, c’est beau la Schlager.

Brings – Kölsche Jung

Si tu aimes sentir bon.

Höhner – Viva Colonia

Podolski, le FC Cologne et un brin de luxure.

Ingo ohne Flamengo – Saufen Morgens, Mittags, Abends

Un veston, un canard qui chante et sûrement le plus beau clip de Schlager! Franchement c’est cadeau.

VolXRoX – Bonsoir

On est pas fatigué! En Français dans le texte, mais avec un accent suisse-allemand. C’est beau.

Aya Waska – Tous les Week End c’est Jamski

Bon, on avoue, c’est pas Schlager du tout. Mais c’est local et ça passe toujours bien sur les pistes.

SkiActu