C’est un ouf de soulagement pour Saint-Moritz. La station de l’Engadine pourra organiser ses deux super-G de Coupe du monde les 11 et 12 décembre prochains. Le canton des Grisons a décidé d’octroyer une autorisation exceptionnelle d’entrée en Suisse sans obligation de quarantaine pour les personnes devant participer aux compétitions.

La recrudescence des cas en Suisse et l’arrivée du nouveau variant Omicron avaient laissé planer le doute sur la tenue des épreuves de Saint-Moritz, compte tenu qu’une grande majorité des athlètes devaient débarquer du Canada, pays placé sur la liste rouge de l’OFSP, en début de semaine prochaine en provenance de Lake Louise. Or, les membres de la caravane du Cirque blanc n’auront ainsi pas l’obligation de se soumettre à une quarantaine de dix jours.

Les dispositions exactes de cette autorisation exceptionnelles ne sont pas encore connues et seront communiquées une fois étudiées. “L’organisation des courses au début de la saison d’hiver est un signal important pour le sport, pour les manifestations à venir en Suisse ainsi que pour l’ensemble du secteur touristique”, soulignent Swiss-Ski et le comité d’organisation des épreuves de Saint-Moritz dans un communiqué.

JT