Les Suisses ont été en verve ce week-end à Lake Louise. Au lendemain du podium de Carlo Janka et de Beat Feuz en descente, c’est au tour de Mauro Caviezel de réaliser pareille performance sur la piste olympique de la station nord-américaine. Le Grison commence ainsi cette nouvelle saison de super-G comme il avait commencé la précédente en se classant 3e dimanche. Il partage ce rang avec l’Autrichien Vincent Kriechmayr. Le skieur de Beverin grimpe sur le sixième podium de sa carrière, lui qui n’a toutefois pas encore eu droit aux honneurs de la victoire. “Je suis vraiment content de commencer la saison ainsi, cela me met en confiance pour le reste de l’hiver”, a-t-il déclaré au micro de la SRF. “Je me sens bien en super-G et j’arrive à prendre les risques nécessaires.”

Mauro Caviezel a notamment fait parler sa technique dans le mur de la piste, l’endroit le plus difficile à maîtriser. Toutefois, une erreur sur le haut du parcours l’empêche de briguer un meilleur classement. Il échoue à 9 centièmes de la 2e place du vainqueur de la descente de la veille Dominik Paris. Tout devant, l’Autrichien Matthias Mayer était tout simplement intouchable en mettant quatre dixièmes dans la vue de son dauphin italien. Le skieur de Gerlitzen triomphe enfin dans l’Alberta, lui qui était monté à quatre reprises sur le podium à Lake Louise sans jamais parvenir à s’y imposer.

Marco Odermatt confirme

Marco Odermatt poursuit sa progression. Le prodige d’Hergiswil a amélioré son meilleur résultat de carrière en super-G en prenant la 7e place à 36 centièmes du podium. Comme Caviezel, le Nidwaldien aurait pu prétendre à mieux sans une grosse faute commise à l’entrée du mur, pourtant la partie où il aurait dû exceller. C’est dire la marge de progression de Marco Odermatt dont le premier podium en vitesse est très certainement attendu pour cette saison.

Derrière, les Suisses ont connu davantage de difficulté. Seul Beat Feuz a réussi à accrocher le top 15. Le Bernois prend tout juste le 15e rang. Carlo Janka (17e) et Thomas Tumler (19e) accrochent aussi une place dans les 20.

JT