Wendy Holdener a offert une véritable démonstration à “son” public jeudi à Lenzerheide. Devant une foule composée majoritairement d’enfants très motivés, la championne du monde du combiné a fait honneur à son titre décroché l’an dernier à Saint-Moritz. A l’arrivée, elle a pu lever les bras et partager sa joie communicative avec le 2300 spectateurs présents. Elle signe sa 3e victoire en Coupe du monde, la 2e dans la discipline à Lenzerheide après 2016, profitant à merveille de l’absence de Mikaela Shiffrin, qui a préféré se préserver pour les épreuves du week-end.

Sa victoire, l’athlète de 24 ans l’a construite dès le super-G. La skieuse d’Unteriberg a en effet réussi une manche impressionnante, signant le 4e temps à seulement 0″71 de Lindsey Vonn, qui semble avoir retrouvé son meilleur niveau juste à temps pour les Jeux olympiques. En slalom, Wendy Holdener était également un cran au-dessus de ses rivales (excepté peut-être Ana Bucik) et s’est imposée finalement avec 1″55 d’avance sur l’Italienne Marta Bassino et 1″56 sur la Slovène Ana Bucik, qui était seulement 30e après la manche de super-G. Lindsey Vonn termine pour sa part au pied du podium.

Cinq Suissesses dans le Top 15

Les autres Suissesses ont en revanche connu une journée mitigée dans une discipline où les attentes sont grandes. Denise Feierabend et Michelle Gisin entrent tout de même dans le Top 10 (8e et 9e) mais auraient pu espérer beaucoup mieux. Moins de regrets en revanche pour Lara Gut (12e) et Priska Nufer (14e). A égalité avec Wendy Holdener après le super-G, la Tessinoise a assuré l’essentiel: marquer des points. Lors de la course olympique, elle s’élancera peut-être ainsi avec un dossard légèrement plus conforme à son statut que le 31 qui était le sien à Lenzerheide.

Enfin, Nathalie Gröbli (25e) a marqué des points pour sa première course de Coupe du monde, en terminant juste devant Rahel Kopp. Autre débutante, Luana Flütsch a manqué une porte lors du super-G matinal.

A noter que grâce à son succès, Wendy Holdener est la nouvelle dauphine de Mikaela Shiffrin au classement général de la Coupe du monde. La Schwytzoise reste toutefois à des années lumières de l’Américaine. Lara Gut est 5e et Michelle Gisin 8e.

Laurent Morel, Lenzerheide