Ce n’est une surprise pour personne, mais il ne l’avait encore pas officialisé. Oui, à 42 ans, Johan Clarey va disputer sa dernière course lors des finales de Coupe du monde à El Tarter (AND). Le Français, descendeur de légende, va s’arrêter après la descente de mercredi, lors de laquelle il aura une ultime occasion de tenter de s’offrir un premier succès en Coupe du monde, après 240 courses.

Car si “Yo” Clarey a une splendide réputation sur le Cirque blanc, c’est aussi qu’il ne s’est jamais imposé, malgré une régularité folle et des résultats de très haut vol. N’est-il pas monté sur 11 podiums de Coupe du monde, dont 7 fois sur la 2e marche? Le palmarès du Français, cinq fois sur la boîte à Kitzbühel, restera comme l’un des plus beau de ces dernières années. Médaillé d’argent des derniers Jeux olympiques derrière un Beat Feuz qui lui a souvent barré la route, le Tricolore avait prolongé sa carrière afin de participer aux Championnats du monde devant son public à Courchevel.

“Ça y est, papi arrête de faire de la résistance”, a écrit le vice-champion du monde de super-G en 2019. Après 20 ans sur le circuit, il va donc s’arrêter et a tenu à remercier tous ceux qui ont joué un rôle clé dans sa carrière. “Je pars avec un immense sourire , dans la joie et la sérénité”, a-t-il encore précisé. Quatrième du classement de la descente cet hiver, “Yo” Clarey cherchera surtout à se faire plaisir pour sa der’ mercredi.

LMO