Adelboden devrait pouvoir accueillir les épreuves masculines de Coupe du monde dans 10 jours comme prévu. La FIS a confirmé les courses jeudi après un contrôle de neige positif. Pourtant, ce n’était pas acquis. “C’était limite, a confirmé jeudi Markus Waldner, patron du circuit masculin. Comme il y a un an, il y a peu de neige dans l’Oberland bernois.”

L’hiver dernier, les images de la station bernoise avaient été dramatiques montrant une longue bande blanche dans un paysage loin d’être hivernal. Cet année, la situation est quasiment similaire et les spectateurs dans l’aire d’arrivée n’auront probablement pas besoin de bottes de neige. “On attend de la pluie ces prochains jours c’est pas simple pour la sécurité puisqu’il n’y a pas de neige en bord de piste, a ajouté Markus Waldner. On n’est pas vraiment rassurés. Il a fait chaud ces derniers jours et on compte sur l’aide de Mère Nature.” Des matelas seront quoiqu’il arrive à nouveau installés dans le mur final.

Inquiets à la FIS, rassurés chez Swiss-Ski

Les fortes quantités de pluie attendues à Adelboden ces prochains jours ajoutent à l’inquiétude. Pourtant, dans le camp suisse, on se veut rassurant. Des émissaires étaient présents ces derniers jours et on assure que la quantité de neige préparée sera suffisante pour mettre en place au moins la bande blanche nécessaire sur la Chuenisbärgli. Dans le cas contraire, une solution de repli à Veysonnaz pourrait être imaginée comme cela avait été le cas il y a douze mois, selon nos informations.

Le Cirque blanc fera escale à Adelboden pour un géant et un slalom les 6 et 7 janvier. Neige ou pas, le géant du samedi se déroulera à guichets fermés, selon les organisateurs.

SSW/LMO, Bormio