C’était mission impossible! Le Freeride World Tour doit s’adapter cette saison et il ne pourra pas se déplacer sur trois continents, comme c’était initialement prévu. En collaboration avec les organisateurs locaux, l’instance directrice du freeride mondial a donc été contrainte de revoir ses plans. Les étapes d’Hakuba (JPN) et de Kicking Horse (CAN) n’auront donc pas lieu cet hiver, les voyages internationaux devenant trop compliqués. “Cette décision s’est imposée afin d’assurer la sécurité et la santé de toutes les parties prenantes”, a précisé le Tour dans un communiqué.

Le Freeride World Tour est par ailleurs déjà en discussion avec différentes stations européennes afin de remplacer ces étapes et de minimiser les déplacements entre les compétitions, “afin de limiter le risque de contamination et d’assurer le respect des restrictions internationales”. A l’heure actuelle, les trois dernières étapes (Ordino Arcalis, Fieberbrunn et Verbier) sont inchangées. Au Japon, une étape du Freeride World Qualifier (4 étoiles) aura tout de même lieu en janvier.

“Un retour à la normale avec le calendrier classique aux cinq étapes internationales est déjà confirmé pour 2022”, assure par ailleurs le Freeride World Tour. Quant au scénario pour cette saison, il sera communiqué au cours des prochaines semaines. Quatre Suisses sont qualifiés pour le Tour 2021 qui s’annonce… particulier.

LMO/COM