Vingt-quatre heures après avoir manqué la qualification pour la finale, Fanny Smith triomphe dans la seconde épreuve de Val Thorens. La lauréate du Globe de cristal de skicross la saison dernière confirme, si besoin était, qu’elle sera une nouvelle fois la femme à battre cet hiver. La skieuse de Villars l’a emporté devant sa grande rivale la Suédoise Sandra Naeslund et la Canadienne Courtney Hoffos. La Suissesse cueille ainsi les 20e succès de sa carrière et son 40e podium.

Malheureuse la veille en demi-finale, la Vaudoise a eu davantage de réussite samedi. Fanny Smith a, en effet, failli être éliminée dès les quarts de finale. Longtemps troisième de son run, elle est passée au “forceps” en fin de parcours. En faisant l’intérieur sur le dernier virage, elle déséquilibre, sans irrégularité, la Canadienne Marielle Thompson qui part à la faute et qui embarque dans sa chute la Bernoise Sanna Lüdi. Après ce quart serré, Fanny Smith a parfaitement géré la suite de la compétition. Deuxième, sans forcer de sa demi-finale, elle a totalement maîtrisé la finale grâce à sa science de la course et son toucher de neige qui n’a que peu d’égal sur le circuit.

Sanna Lüdi, qui a donc chuté en quart de finale, s’est ouverte le menton et semblait sonnée. Elle est immédiatement partie chez le médecin. Toujours chez les dames, la Genevoise Sixtine Cousin n’a pas non plus passé l’écueil des quarts de finale.

Joos Berry au pied du podium

Au lendemain du podium de Ryan Regez, Joos Berry est passé proche d’imiter son compatriote. Le Grison est malheureusement tombé en finale alors qu’il tentait de forcer sur l’extérieur. Jonas Lehnerr prend la 8e place. Alex Fivaz et Ryan Regez ont été éliminés, pour leur part, en quarts de finale. La victoire est revenue au Canadien Kristofor Mahler.

Réactions à suivre

JT