En l’absence du leader suisse Benjamin Weger, positif au Covid-19, Joscha Burkhalter s’est mis en évidence en Allemagne pour sa première épreuve de la semaine, à Ruhpolding. Le Bernois a obtenu le meilleur résultat de sa carrière en intégrant le top 10 (10e) du sprint et a surtout confirmé sa belle progression cette saison. Déjà 29e lors du sprint d’Oberhof avec deux fautes au tir, le natif de Zweisimmen a cette fois-ci réalisé un sans-faute devant les cibles dans le même format, montrant également de belles performances sur les skis.

Au final, le biathlète helvétique a concédé 51″ sur le vainqueur du jour, le Français Quentin Fillon-Maillet, qui est d’ailleurs également leader de la Coupe du monde de biathlon. Grâce à ce résultat probant, Joscha Burkhalter se positionne en vue d’un ticket pour les Jeux olympiques. De plus, il aura l’occasion de confirmer, voire même d’améliorer cette performance dès dimanche lors de la poursuite. Une poursuite à laquelle ne participeront pas Martin Jäger (62e), Niklas Hartweg (64e) et Sebastian Stalder (109e).

Côté féminin, c’est la Suédoise Elvira Oeberg qui s’est imposée tandis que les Suissesses sont restées en retrait. Lena Häcki n’a pu faire mieux que 38e, deux rangs de mieux qu’Amy Baserga, qui poursuit sa progression. Elisa (45e) et Selina (46e) Gasparin auront l’occasion de se reprendre lors de la poursuite dominicale.

MBU/LMO